Dimanche 21 Octrobre 2018
chou_fleur.jpg

Natif d'Europe, on retrouve les choux à l'état sauvage dans les falaises de la Manche, de l'Océan et de la Méditerranée occidentale. Dans son habitat naturel, le chou (Brassica oleracea) est une plante à grosses tiges semi-ligneuses à feuilles éparses de couleur généralement vert glauque de texture charnue.

 

On trouve dans les méandres de l'espèce oleracea, la variété naturelle B. oleracea botrytis caudiflora et cymosa (le chou-fleur et le chou brocoli), dont on déguste les boutons floraux. Aujourd'hui, le chou-fleur se décline en 4 catégories: le chou-fleur normal à tête blanche, le Romanseco à tête pointue vert clair, le brocoli à tête ronde bleu vert appelé aussi chou asperge. Le brocoli à tête blanche que l'on cultive sur deux ans est une ancienne variété que l'on élève dans les jardins abrités car ils doivent hiverner pour produire au printemps suivant.

Tous les choux se multiplient à partir de graines que l'on prélève sur des pieds hivernés à l'abri des gros gels. On sème généralement les choux au printemps en mars et avril afin de pouvoir mettre en terre des plantons assez forts en mai et juin. On oublie trop souvent de semer en juin les choux-fleurs brocoli à tête blanche: pensez-y. En principe en Suisse Romande, on évite de cultiver les choux-fleurs en été car, cette plante ne supporte pas le sec et le chaud. Chez nous on cultive ce légume en été et en automne. Pour réussir une culture de choux-fleurs, vous devez planter les plantes jeunes qui n'ont pas attendu. Les plantes doivent pousser rapidement on dit volontiers que le chou-fleur aime avoir les pieds dans l'eau et la tête au soleil.