Dimanche 17 Décembre 2017
Scillia.jpg

Cette plante bulbeuse compte une centaine d'espèces mais, en Suisse Romande, c'est le Scilla bifolia ou scille à deux feuilles que l'on connaît le mieux, car il pousse spontanément dans nos forêts de plaines et de montagnes. Les belles fleurs bleu intense attirent l'oeil et ne laisse personne indifférent.

 

L'espèce citée ci-dessus est rarement commercialisée sauf en variétés roses ou blanches. Cette plante envahit volontiers les sous-bois pas trop sombre. C'est en février déjà que l'on peut cueillir les premières fleurs de scille.

Sur la centaine d'espèces sauvages seules 7 sont proposées à l'automne sur les étalages des marchands.

Le Scilla se plante entre septembre et octobre à une profondeur de 8 à 10 cm. lorsqu'on veut donner rapidement de l'effet à un parterre de scille, il faut installer un bulbe tous les 10 à 12 cm, ce qui fait entre 80 et 100 oignons par mètre carré.

Les Scilla se plaisent en rocailles, en bordures, en sous-bois et même en pots. Notez que cette essence vit aussi très bien au soleil, mais dans ces conditions la floraison est souvent écourtée à cause de la chaleur.