Dimanche 17 Dcembre 2017
Arbre_a_faisans.jpg

Cet arbre aux faisans n’est que peu proposé par les pépiniéristes et est également peu connu des paysagistes. Il fait partie des arbustes ornementaux de second intérêt et n’est visible que dans les parcs des villes ou chez les amateurs recherchant des originalités.

Famille: Caprifoliacées

Genre: Leycesteria

Espèce: formosa

Nom français: Arbre aux faisans, Chèvrefeuille de l’Himalaya   

Origine: Himalaya, Chine.

Rusticité: Il est assez rustique chez nous, mais peut geler parfois par ses rameaux, mais qui repoussent au printemps. Il supporte le froid jusque vers – 15°. 

Dimensions: 2 à 3 m en hauteur et autant en largeur. 

Fleurs: Floraison rouge –pourpre de juin à fin septembre. Petites fleurs tubulaires en trompettes retombantes, en partie cachées par les bractées pourpres faisant ressembler l’inflorescence à une tête de faisan.

Fruits: Ils suivent la floraison et se présentent sous forme de baies rouges- bleutées, en grappe, enserrées dans des gaines pourpres.

Exposition: Plein soleil pour une belle floraison, mi- ombragée éventuellement.

Substrat: Il se contente d’un sol normal, de tous types, frais et bien drainé.

Utilisation: Haies arbustive, plante isolée, grande rocaille, fleurs coupées. 

Feuillage: Les feuilles sont caduques, ovales acuminées, vertes, de 5 à 15 cm de longueur. 

Multiplication: Semis, mais surtout par prélèvement des drageons nombreux. Aussi bouturage, marcottage, facile.

Parasites, problèmes: Pas de difficulté de ce côté pour cette espèce. Les feuilles peuvent être attaquées par des chenilles mais elles supportent sans gros dégâts.

Soins et cultures: La plante n’est pas vraiment difficile et se contente si nécessaire d’une taille en fin d’hiver sous forme de simple rabattage mais aussi d’un nettoyage des rameaux ayant gelés. En certaines régions favorables de climat et à sol riche, les leycesteria peuvent devenir même encombrants par leurs nombreux drageons qui s’étendent comme les bambous.