Dimanche 17 Décembre 2017
gaulteria.jpg

Pour autant qu’ils soient plantés en sol leur convenant, les Gaultheria ne demandent pas beauoup de soins. En situation trop humide, ils risquent la pourriture des racines qui peut s’étendre et déprécier les plantations sur de grandes surfaces. Ils supportent une taille légère mais pas un rabattage trop draconien.

 

Autrefois, les feuilles du Gaultheria, riches en salicylate, produisaient l’essence de «Wintergreen» servant à la fabrication du chewing-gum.
Il n’est plus utilisé de nos jours que pour les plantations de couvre-sol en situation fraîche et de sol acide, le plus souvent en massifs d’azalées ou rhodos. Ses effets décoratifs par ses fruits rouges et son feuillage automnal sont toujours appréciés, même si l’arbrisseau passe souvent en second plan par rapport aux espèces décoratives plus volumineuses qui se trouvent aux alentours.

Famille: EricacĂ©es.
Genre: Gaultheria.
Espèce: Procumbens.
VariĂ©tĂ©s: Quelques cultivars signalĂ©s aux USA et Canada.
Nom français et populaire: Palommier, thĂ© du Canada.
Nom allemand: Scheinbeere, Rebhuhnbeere.
Nom anglais: Checkerberry.
Origine: AmĂ©rique du Nord, Canada.
RusticitĂ©: petit arbrisseau Ă  feuilles persistantes. Très rustique aussi chez nous, pour autant qu’il ne soit pas trop au sec et qu’il soit plantĂ© dans un sol tourbeux.
Hauteur: 10 à 30 cm se développe en couvre-sol.
Fleurs: en clochette rose tendre de juin Ă  aoĂ»t.
Fruits: sous forme de petites baies rouges ressemblant aux airelles ou aux myrtilles, de l’automne Ă  la fin de l’hiver.
Exposition: mi-ombre Ă  ombre. N’apprĂ©cie pas le plein soleil permanent.
Substrat, sol: sol tourbeux, riche, frais et humifère. Pas d’eau stagnante cependant.
Utilisation: talus, couvre-sol, en bordure de massifs de plantes acidiphiles, rocaille tourbeuse. Petite potĂ©es.
Feuillage: petites feuilles vertes, ovales, prenant une magnifique teinte rougeâtre en automne.
Multiplication: semis, boutures, marcottes.
Autres espèces et variĂ©tĂ©s: une cinquantaine d’autres espèces est signalĂ©e de par le monde, originaires de Chine, du Yunnan, de Tasmanie, d’AmĂ©rique du sud ou encore de l’Himalaya ou d’Alaska. Certaines atteignent plus d’un mètre et sont cultivĂ©es en Europe (G. shallon. G. mucronata, G. rupestris).