Dimanche 17 Décembre 2017

Particularités, culture et utilisations: l’Araucaria est un conifère très particulier de par ses feuilles denses, rigides et acérées et ses branches très dangereuses au toucher. La forme de l’arbre plutôt pyramidale au début devient assez aplatie avec l’âge et même retombante, les branches pouvant descendre jusqu’au sol dans les bonnes conditions de vie de cet arbre, assez sensible aux grands gels, il faut le dire. Sous notre climat, peu d’Araucaria deviennent vieux tant il est vrai qu’ils gèlent lors «d’hivers du siècle».


Pour obtenir des semences, il faudrait planter des sujets des deux sexes puisque l’espèce est dioïque. Idéal comme conifère planté en isolé, il est aussi intéressant en groupe dans les grands parcs.

araucaria-2Infos
L’arbre porte le surnom de «désespoir des singes», terme facile à comprendre lorsque l’on s’approche de ses branches et troncs absolument impossible à escalader à cause de ses feuilles, tronc et branches aux écailles inviolables.
Il est aussi assez délicat, car il n’apprécie pas trop les sols peu profonds, secs et graveleux. Contrairement au Gingko, il n’aime pas vraiment la pollution des villes.
L’Araucaria a aussi sa variété d’appartement, l’Araucaria excelsa vendu en jardinerie dans le cadre des plantes en pots d’intérieur. Il a une apparence assez proche de notre «désespoir des singes», mais avec des bractées ou écailles nettement moins agressives, beaucoup plus petites, ce qui en fait une plante assez originale en appartement.


Famille: araucariacées, conifère.
Genre: Araucaria.
Espèce: araucana.
Variétés: la seule pour l’extérieur.
Nom commun: désespoir des singes.
Nom allemand: Andentanne, Chilitanne.
Nom anglais: Monkey puzzle.
Origine: Amérique du sud.
Dimensions: jusqu’à 30 m de hauteur et une dizaine en largeur.
Exposition : zones ensoleillées et quelque peu abritées des grands froids.
Rusticité: assez délicat lors d’hivers à grands gels. A protéger des vents secs.
Type de sol: de bonne qualité, aéré et humifère. Pas trop argileux ni calcaire.
Fleurs et floraison: en été sur les pousses de l’année. Espèce dioïque. Fleurs mâles sous forme de chatons. Floraison peu visible. Très beau cône décoratif.
Feuilles et feuillage: radiales autour de la tige, bractées écailleuses. Ovales, extrémités acérées.
Multiplication: par semis, courte durée de vie des semences (pour les professionnels), bouturage des pousses de tête. Reprise difficile. Greffage.

Copyright © 2010 Ayer-AMS - Tous droits réservés (textes et images)