Dimanche 17 Décembre 2017
bellis.jpg

Souvent appelée pâquerette cette plante bisannuelle se cultive comme les pensées et les myosotis. Les Bellis se sèment en août, ils sont repiqués en pot ou directement sous couche où ils passeront l'hiver avant d'être planté au printemps dans les massifs ou les jardinières.

C'est parce que les pâquerettes ne fleurissent pas en automne déjà et que leur feuillage s'abîme en plein air durant la mauvaise saison que l'on préfère les plantations printanières. Les Bellis sont généreux en fleurs et vous trouverez des semences de cultivars à grosses ou petites fleurs simples ou doubles; la palette des couleurs par contre est modeste, elle va du blanc au rouge en passant par le rose.

Cette plante, très florifère, produit également énormément de graines. C'est pour cette raison qu'il faut éviter de mettre en terre un massif de pâquerettes trop près de la pelouse car les semis naturels envahissent le gazon.

Les Bellis sont de bonnes plantes à caissette car ils restent trapus tout en se couvrant de fleurs d'avril à fin mai; ils font aussi grand effet lorsqu'on les mêle aux bulbes de printemps.
Si vous cultivez vos pâquerettes, surveillez les attaques de rouilles et d'oïdium car, dès que l'humidité automnale sera présente, ces deux maladies seront redoutables. Comme toujours c'est avant que la maladie soit visible qu'il faut protéger les plantules: Après c'est trop tard. Contre ces deux maladies un simple poudrage avec du Pirox fongicide est efficace.